Acheter un Bien Immobilier à Chamonix

Partager sur :
Acheter un Bien Immobilier à Chamonix

Réaliser un achat immobilier à Chamonix coûte pas moins de 5 272 €/m² !


Vous souhaitez réaliser un achat immobilier à Chamonix, station située au pied du Mont-Blanc, le plus haut sommet des Alpes, à la jonction de la France, de la Suisse et de l'Italie, et réputée pour ses pistes de ski ? Mais connaissez-vous les prix dans les stations de sports d’hiver dans les Alpes du Nord ?

Confinée au printemps, très fréquentée en été et privée de ces remontées cet hiver, la montagne est passée par de nombreuses couleurs ces douze derniers mois.

Dans ce contexte, Meilleurs Agents a réalisé une étude sur les prix de l'immobilier dans plus de 100 stations de ski réparties sur l’ensemble des massifs français. Que dit-elle des Alpes du Nord ?

 

Les principaux enseignements


Malgré la crise, les Alpes du Nord ont fait une très belle performance cette année : +7%, bien au-delà de la moyenne nationale (+2,1%). C’est la plus grande progression des prix sur 1 an. Une évolution qui est nettement supérieure à la grande ville ayant le mieux performé en 2020 (Nantes / +5,5%). Certains de ses domaines skiables présentent des tarifs similaires à ceux des plus grandes villes de France.

C’est en effet le massif qui observe les prix les plus élevés, supérieurs aux prix des grandes métropoles françaises telles que Bordeaux ou Lyon. Le prix moyen au m² dans les Alpes du Nord de 5 272 € et monte jusqu’à 5 753 € pour l’achat d’un chalet, soit près de 3 fois plus que dans les Vosges, le massif le moins cher (1 941 €/m² pour un chalet). Val-D’Isère, dans les Alpes du Nord, est la station la plus chère (12 279 €/ m²) de France.

Ses prix sont supérieurs à la majorité des arrondissements parisiens (12 032 €/m² dans le 2° arrondissement). Suivent Courchevel (10 393 €/m²) et Megève (9 427 € /m²).

“Malgré une année 2020 en dents de scie, les biens en montagne restent attractifs notamment pour les citadins habitants à proximité des massifs et qui, plus que jamais, rêvent de grand air”, déclare Barbara Castillo Rico, responsable des études économiques chez Meilleurs Agents.


O.D. / MySweetProd © Adobe Stock